Serpillière, panosse, wassingue, pâte, cinse, etc.

C’est la question que nous avons posée dans un sondage initié au mois de mai 2015 (cliquez sur ce lien pour participer à l’enquête) et à laquelle plus de 10’000 personnes ont répondu. Les participants pouvaient choisir entre une dizaine de termes (chiffon, cinse, lave-pont, loque, panosse, etc.). Si le mot serpillière est arrivé en tête des sondages, confirmant que ce mot était connu et utilisé par tout le monde, d’autres réponses ont été choisies par les participants. La carte ci-dessous, où la taille des points est proportionnelle au nombre de réponses, donne une idée de la façon dont ces mots se répartissent géographiquement:

On peut voir que dans le Nord de la France, c’est le terme wassingue, emprunté au flamand wassching (« action de laver ») qui est le plus utilisé. à l’ouest, c’est le mot cinse (un mot qu’on utilisait en ancien français pour désigner un chiffon ou une guenille d’après le TLFi) que l’on utilise pour désigner la serpillière. La toile est un mot utilisé en Normandie comme dans le domaine catalan (alentours de Perpignan), alors que le torchon est surtout utilisé à l’Est (Alsace-Lorraine). Dans la région PACA, on préfère le mot pièce, vraisemblablement un raccourci de « pièce à frotter » d’après le Dictionnaire des régionalismes de France. On remarquera enfin l’usage du mot patte en Franche-Comté et dans le Lyonnais, alors que dans le reste de la région Rhône-Alpe c’est la panosse qui l’emporte.

Europe1_serpillière

En Belgique, ce sont les mots loque et torchon qui sont utilisés le plus souvent. Alors qu’en Suisse, le mot torchon est lui aussi utilisé, mais c’est le mot panosse qui est de loin majoritaire, comme c’est le cas dans le reste du domaine franco-provençal. Une comparaison avec la carte obtenue par H. Walter, dessinée à partir des résultats d’une enquête menée dans les années 70 (cf. Le français dans tous les sens), permet de montrer que la distribution des mots régionaux pour désigner la serpillière n’a guère changé en 50 ans:

Capture d'écran 2015-08-10 11.40.51

Ces résultats correspondent-ils à vos usages ? Dites-le-nous dans les commentaires. Participez au sondage si vous souhaitez faire évoluer la distribution géographique de ces termes, une mise à jour sera effectuée dans quelques mois.

A propos Mathieu Avanzi

Mathieu Avanzi est linguiste. Il a défendu une thèse portant sur l'intonation du français en 2011, et effectué plusieurs postdocs en France (Paris), en Suisse (Neuchâtel, Genève et Zurich) et en Angleterre (Cambridge). Il travaille actuellement en tant que chargé de recherche à l'université catholique de Louvain (Belgique). Ses travaux portent sur la géographie linguistique du français.

8 réponses

  1. Jean-Michel MORAND-DANREZ

    ❤ Tout ces mots désignent une serpillière…j'en ai fait la drôle expérience enrichissante en 1968 lorsque, sous-officier de semaine à l'École Militaire de Paris, j'ai demandé qu'on me donne une "Panosse", et que personne ne me comprenait. Lorsqu'il fut clair que je voulais une serpillière, chacun lui donna un nom différent, que j'ignorais jusqu'alors ! 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s