Comment prononcez-vous le mot ‘paella’?

C’était l’une des questions posées dans la 9e édition de notre enquête sur les régionalismes du français que l’on parle en Europe. Après avoir fourni quelques informations destinées au traitement des données (âge, pays et localité d’origine, etc.), les participants devaient indiquer s’ils prononçaient le mot « paella » plutôt à la façon espagnole (avec un yod, ce qu’on peut transcrire « paeya » en graphie traditionnelle) ou plutôt à la façon française (avec une liquide [l], ce qu’on peut transcrire « paela »).

Le mot paella est passé en français par l’intermédiaire du catalan et de l’espagnol. Dans la région de Valence, ce mot qui désignait à l’origine une poêle a été utilisé par métonymie à partir du 18e s. pour dénommer ce plat à base de riz et de fruits de mer, aujourd’hui emblématique de la cuisine espagnole.

La carte que l’on a pu générer à partir des quelque 8.100 réponses obtenues à ce jour permet de conclure que la prononciation « espagnole » est majoritaire dans l’extrême sud-ouest de l’Hexagone, notamment dans la région de Perpignan, où le catalan est encore parlé par certains locuteurs. Dans le reste de la francophonie d’Europe, elle n’est pas inconnue mais demeure assez rare; on a beaucoup plus de chances d’entendre le mot prononcé « paela »:

Figure 1. Prononciation du mot paella dans la francophonie d’Europe, d’après les enquêtes Français de nos Régions (euro-9, 2019). Les symboles carrés donnent la position des centres urbains d’arrondissements en France et en Belgique, de districts en Suisse (échelle: 0 à 70%).

Les dictionnaires du français consignent pour la plupart les deux prononciations (c’est notamment le cas du Robert et du Wiktionnaire; dans la version en ligne du Larousse, seule la version française [paela] est donnée). Dans le Dictionnaire de la prononciation dans son usage réel (cosigné par A. Martinet et W. Walter), les deux prononciations sont documentées. On y trouve même une attestation de « paelia », prononciation que certains participants ont indiqué dans la case « commentaires » lorsqu’ils ont pris part à notre enquête, car autrefois la graphie -ll- correspondait en espagnol et en catalan à la consonne palatale latérale [ʎ].

Le saviez-vous? Sur le plan orthographique, la graphie paelia a été proposée lors de la Réforme de l’orthographe de 1990. L’idée était de proposer une graphie que l’on croyait plus proche de la prononciation du mot dans sa langue d’origine. Comme le signale le Wiktionnaire et le confirme une recherche dans Google Ngram et Frantext, cette orthographe rectifiée n’a pas été adoptée par les scripteurs du français. En outre, la consonne palatale latérale [ʎ] a été très largement remplacée de nos jours par la palatale centrale [j] en espagnol (et de plus en plus en catalan aussi), ce qui rend cette variante graphique française plus ou moins inappropriée.

L’aérologie que l’on observe en Europe s’explique bien entendu par la proximité de la région du Sud-Ouest avec l’Espagne. De nombreux internautes nous ont d’ailleurs signalé prononcer « paeya » parce qu’ils ont séjourné en Espagne, ou qu’ils ont appris que c’est ainsi que ça se disait en Espagne. Faites évoluer les résultats en participant à notre sondage! (gratuit, anonyme et amusant, il suffit juste d’être connecté à Internet).

A propos Mathieu Avanzi

Mathieu Avanzi est linguiste. Il a défendu une thèse portant sur l'intonation du français en 2011, et effectué plusieurs séjours postdoctoraux en Belgique (Louvain-la-Neuve), en France (Paris), au Royaume-Uni (Cambridge) et en Suisse (Berne, Genève, Neuchâtel et Zurich). Il est actuellement maître de conférences à l'université Paris-Sorbonne. Ses travaux portent sur la géographie linguistique du français, sujet auquel il a consacré plusieurs articles, un atlas (Atlas du français de nos régions, Armand Colin, 2017) et un blog (www.francaisdenosregions.com).

3 réponses

  1. JBMSL

    Vous mentionnez la présence d’une prononciation avec un l palatal dans votre commentaire. Est-ce que cette prononciation a été particulièrement présent en Catalogne française (une partie des Pyrénées orientales) ? Et de même, est-ce que dans cette zone cette prononciation a bénéficié d’une fréquence de réponse importante, ou est-ce qu’elle reste négligeable par rapport à « paeya » ? Je dois avouer que suis assez perplexe devant le fait que les Catalans prononcent majoritairement « paeya ».

  2. VIncent

    Pour ma part, je n’ai jamais prononcé paeya, mais bien « paelia », sans toutefois avoir jamais appris ou parlé l’espagnol.
    Je l’ai entendu en Catalogne française, pour sûr dans les restaurants (serveurs comme clients).
    Il me semble l’avoir aussi entendu dans mes jeunes années de collège (début années 90) lorsque j’ai voyagé en Catalogne espagnole sur la côte touristique dans la province de Gérone), et peut être au Nord du Portugal (Région frontalière avec la Galice).

    J’avais (jusque récemment) une amie perpignanaise (catalaniste mais pas au point de vouloir l’indépendance de la partie française) qui me reprenait en disant « paelia » si je prononçais paela.
    Notre voisine née en Espagne mais arrivée jeune en France, Mme Garcia (Son nom est assez commun pour qu’elle reste anonyme [surtout en Espagne 🙂 ] ), disait Paelia aussi, il me semble.
    Et je crois me souvenir de films espagnols doublés (avec Victoria Abril ?) où on le disait « paelia ».

    Et si j’ai parlé du Portugal, c’est en me disant que dans le 93 où j’ai vécu, j’ai cotoyé beaucoup d’adultes espagnols, portugais ou de ces origines qui ont pû ou auraient pû avoir une influence sur ma prononciation. Et/ou des professeurs de Géographie qui eux aussi auraient influencé ma prononciation (l’enclave de Melilla que j’ai toujours prononcé Melilia).
    Enième anecdote sans intérêt : La 1e fois que j’ai rencontré un Llorente, j’ai bien prononcé « Liorente » (Là c’est bien le son [ʎo] de ce que j’ai compris en faisant des recherches), moi qui n’ai toujours pas appris l’espagnol (hormis les «  » »ola que tal, vamos a la piscina » » » de ma conjointe ayant scolairement effleuré l’espagnol).

    En tout cas je ne connaissait pas « paeya », avec votre article et votre questionnaire c’est la 1e fois que je le voyais.
    Question : Les gens n’ont-ils pas répondu certaines fois « paeya » sans mentionner « paelia » dans votre questionnaire, comme il est possible que je l’ai fait moi-même (Je ne me rappelle plus si j’ai mentionné « paelia » ou non, et j’ai peut être manqué d’attention sur la prononciation [sur cette question précise])

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.