Pain au chocolat, petit pain ou chocolatine ?

C’est une question qui fait pas mal de bruit sur le Net depuis la fameuse sortie de J-F. Copé, le 5 octobre 2012, qui expliquait comprendre l’exaspération des concitoyens lorsqu’ils apprennent, « en rentrant du travail le soir », que « leur fils s’est fait arracher son pain au chocolat par des voyous qui lui expliquent qu’on ne mange pas pendant le ramadan ».

Outre le tollé politique (lire un résumé ici) qu’a soulevé cette petite phrase, elle a été à l’origine de nombreuses querelles linguistiques, relatives à la dénomination de cette délicieuse viennoiserie dans lequel le boulanger glisse une barre de chocolat :

images

Des plate-formes de vote ont même été créées (voir p. ex. ce site), pour que les internautes puissent faire valoir leur voix. Toutefois, ces sondages ne rendent pas justice à la diversité des mots pour nommer cette viennoiserie. Ils ne rendent pas compte de ce qui se passe en Belgique et en Suisse (voir pour une critique complète cet excellent article). Dans une enquête linguistique au cours de laquelle les participants étaient invités à répondre à plusieurs questions en sélectionnant dans une liste les mots qu’ils utilisent dans la vie de tous les jours (cliquez ici pour accéder aux liens de l’enquête, ici pour visualiser les résultats de la « serpillière »), nous avions glissé une question sur la dénomination du « pain et au chocolat » et ses variantes régionales. Les internautes avaient le choix entre 6 réponses: « chocolatine« , « pain au chocolat« , « couque au chocolat« , « croissant au chocolat« , « petit pain » et « petit pain au chocolat« . Les réponses de plus de 10.000 participants ont été analysées, et cartographiées.

Sur les cartes ci-dessous, chaque point représente le code postal de la localité où le participant a passé la plus grande partie de son enfance. En France, on peut voir une répartition assez nette entre la « chocolatine » dans le Sud-Ouest et le « pain au chocolat » dans les autres régions. On peut voir également que les départements accolés à la Belgique (région Nord-Pas-de-Calais), à l’Allemagne (Alsace et Lorraine) et à la Suisse (Haute-Savoie, Jura) emploient les termes de « petit pain » et de « petit pain au chocolat » pour désigner cette viennoiserie. On trouve quelques attestions du « croissant au chocolat » en Franche-Comté. En Belgique et en Suisse, ce sont les termes « pain au chocolat » et « petit pain (au chocolat) » qui prédominent :

1_pain_au_chocolat.png

Les dénominations du « pain au chocolat » en français régional, d’après les résultats de l’enquête Euro-1.

Nous n’avons pas recueilli d’attestations de « couque au chocolat » que l’on donne pourtant comme belge (lien). Amis Belges, aidez-nous à faire évoluer ces cartes en répondant à notre enquête !

A propos Mathieu Avanzi

Mathieu Avanzi est linguiste. Il a défendu une thèse portant sur l'intonation du français en 2011, et effectué plusieurs postdocs en France (Paris), en Suisse (Neuchâtel, Genève et Zurich) et en Angleterre (Cambridge). Il travaille actuellement en tant que chargé de recherche à l'université catholique de Louvain (Belgique). Ses travaux portent sur la géographie linguistique du français.

8 réponses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s