Parlez-vous (les) français?

D’un bout à l’autre de la francophonie d’Europe (Belgique, France et Suisse), les expressions utilisées pour se saluer, se réjouir, râler ou parler du temps qu’il fait ne sont pas toujours les mêmes. La richesse du français de nos régions s’illustre par de nombreuses et étonnantes formules. Saviez-vous qu’il existe plus d’une dizaine de verbes pour exprimer « une chute due à l’action de se prendre les pieds dans un obstacle »? Que veut dire un Toulousain quand il s’exclame qu’il a la ouelle? Que vous propose un Alsacien qui demande s’il peut vous faire un schmutz ? Que risquez-vous à vous prendre une rabasse en Bourgogne?

cet atlas, il est monstre bien !

Les enquêtes « Français de nos régions »

Depuis plusieurs années, Mathieu Avanzi mène l’enquête en vue de cartographier la vitalité et l’aire d’extension des particularités du français souvent absentes des dictionnaires du français dit « de référence ». Lui et son équipe ont mis en place des sondages sur Internet où ils conviaient des internautes à répondre à un certain nombre de questions relatives à leur façon de parler. Une première sélection de cartes a été publiée dans l’Atlas du français de nos régions (Armand Colin, 2017). Les résultats des enquêtes qui ont suivi ont confirmé l’engouement du public pour ces questions, et ont permis, du même coup, de mettre au point plusieurs centaines de nouvelles cartes. Cet atlas en présente une sélection.

En librairie le 9 octobre 2019!

Ce nouvel opus contient plus d’une centaine de cartes, qui vous permettront d’enrichir votre connaissance des expressions régionales du français ! Il est disponible dès le 9 octobre 2019 (128 pages, 15.90 €) – déjà en pré-commande ici ou .

Suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter pour découvrir des extraits inédits, et participer au concours qui sera bientôt organisé, vous pourrez peut-être remporter un atlas! Retrouvez également nos cartes sur notre compte Instagram.

A propos Mathieu Avanzi

Mathieu Avanzi est linguiste. Il a défendu une thèse portant sur l'intonation du français en 2011, et effectué plusieurs séjours postdoctoraux en Belgique (Louvain-la-Neuve), en France (Paris), au Royaume-Uni (Cambridge) et en Suisse (Berne, Genève, Neuchâtel et Zurich). Il est actuellement maître de conférences à l'université Paris-Sorbonne. Ses travaux portent sur la géographie linguistique du français, sujet auquel il a consacré plusieurs articles, un atlas (Atlas du français de nos régions, Armand Colin, 2017) et un blog (www.francaisdenosregions.com).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.