Enquêtes : les consonnes, les germanismes et les antillanismes

Vous avez été près de 50’000 personnes à avoir pris part à nos enquêtes (la plus ancienne a été lancée le 15 mai 2015). Merci !

Nous avons concocté trois nouvelles enquêtes, qui visent des domaines très ciblés:

La prononciation des consonnes finales de mot (Europe)

Prononcez-vous le -t final du mot vingt, ou le -s final du mot moins ? Jetez un œil aux résultats ici, participez à l’enquête en cliquant ici !

La prononciation des voyelles (Europe)

Faites-vous la différence quand vous parlez entre la paume de la main et la pomme que l’on mange ? distinguez-vous à l’oral le féminin du masculin pour des mots comme nu/nue, lit/lie ou dicté/dictée ? Cliquez sur ce lien pour participer à l’enquête !

Les germanismes du français (Alsace/Lorraine, Suisse romande)

« le fatre a schlagué le katz avec un chteucre ! » – Ces mots vous disent-ils quelque chose ? Jetez un oeil aux premiers résultats ici, participez à l’enquête en cliquant ici !

Le français parlé dans les Antilles 

Lancée avec la collaboration d’André Thibault (Université Paris Sorbonne), cette enquête vise à mieux comprendre quelles sont les spécificités lexicales, syntaxiques et phoniques du français parlé  en Haïti,  en Martinique et en Gaudeloupe. Cliquez ici pour participer !

Pour participer aux anciennes enquêtes, c’est cliquez sur ce lien.

A propos Mathieu Avanzi

Mathieu Avanzi est linguiste. Il a défendu une thèse portant sur l'intonation du français en 2011, et effectué plusieurs séjours postdoctoraux en Belgique (Louvain-la-Neuve), en France (Paris), au Royaume-Uni (Cambridge) et en Suisse (Berne, Genève, Neuchâtel et Zurich). Il est actuellement maître de conférences à l'université Paris-Sorbonne. Ses travaux portent sur la géographie linguistique du français, sujet auquel il a consacré plusieurs articles, un atlas (Atlas du français de nos régions, Armand Colin, 2017) et un blog (www.francaisdenosregions.com).

3 réponses

Répondre à Le canton de Vaud – Français de nos régions Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.